Candidats : [email protected] – 01 44 08 00 23    |    Entreprises : [email protected] – 01 44 08 00 25

La folie du Bitcoin et de la Blockchain n’a pas de secret pour les étudiants de l’ETNA

La folie du Bitcoin et de la Blockchain n’a pas de secret pour les étudiants de l’ETNA

À l’ETNAneuf ingénieries métiers permettent aux étudiants en Master of Science d’explorer les dernières tendances technologiques et de développer des expertises très recherchées par les entreprises. De plus en plus incontournable, notamment à travers la frénésie entourant le Bitcoin et les crypto-monnaies, la Blockchain y est évidemment à l’honneur via une ingénierie métier dédiée.


La folie du Bitcoin et de la Blockchain n’a pas de secret pour les étudiants de l’ETNA

es derniers temps, difficile de ne pas consulter la presse tech (voire même généraliste) sans entendre parler de la Blockchain et de la fièvre du Bitcoin. Cette « folie du BTC » est symbolisée par la montée impressionnante de son cours (en avril 2021, la valeur d’un seul Bitcoin équivalait à plus de 45 000 euros… contre seulement 5 000 euros en mars 2020), mais pas seulement. Elle se décline aussi par l’adoption de plus en plus fréquente de cette crypto-monnaie par par de grands noms de l’innovation et de l’économie, à l’instar de Tesla, qui au travers d’Elon Musk son fondateur, a annoncé le 24 mars 2021 qu’il sera désormais possible d’acheter ses automobiles grâce à elle. Et pour vous aider à mieux comprendre cet engouement sans pareil, l’ETNA se propose de répondre à une poignée de questions.

La folie du Bitcoin et de la Blockchain n’a pas de secret pour les étudiants de l’ETNA

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Créé en 2009 par le mystérieux Satoshi Nakamoto (il pourrait s’agir d’un individu comme d’un groupe de personnes anonymes…), le Bitcoin est une monnaie numérique basée sur un réseau Peer-to-Peer (ou Pair-à-Pair) et plus particulièrement sur la Blockchain afin de devenir un remplacement fiable des monnaies fiduciaires et de s’affranchir des institutions financières traditionnelles.


Qu’est-ce que la Blockchain ?

La Blockchain est, comme son nom l’indique, une chaîne de blocs contenant des informations. Cette technologie a été originellement décrite en 1991 par un groupe de chercheurs afin d’horodater des documents digitaux. Seulement, elle a pratiquement été oubliée jusqu’à ce que Satoshi Nakamoto ne la réintroduise en 2009 pour l’implémenter sur le Bitcoin.

La folie du Bitcoin et de la Blockchain n’a pas de secret pour les étudiants de l’ETNA

Qu’est-ce qu’un bloc dans une Blockchain ?

La configuration de chacun des « blocs » de données d’une Blockchain se caractérise par trois informations majeures :

  • Les données en elles-mêmes (cryptées à l’intérieur de chaque bloc)
  • Un « Hash » (en réalité l’identifiant du bloc)
  • Le « Hash » du bloc précédent (ce qui permet de lier les blocs entre eux)

Cette configuration permet ainsi à la Blockchain d’être extrêmement sécurisée : pour modifier un bloc de données, il faut avoir les identifiants de ce bloc, mais aussi ceux de tous les blocs suivants… Un sacré défi, d’autant qu’un deuxième paramètre fait également de cette technologie une méthode extrêmement sécurisée pour le stockage des données : c’est le fameux aspect Peer-to-PeerIci, tout le monde peut disposer de la chaîne de données entière. De ce fait, si une personne tente de modifier un bloc de données, il faudrait qu’elle puisse également le modifier sur plus de la moitié de tous les serveurs disposant de cette Blockchain. Une mission pratiquement impossible, y compris pour tous les apprentis Ethan Hunt.

Bien entendu, si le registre est disponible à tous, les données, elles, sont cryptées et disponibles en clair seulement à ceux disposant de la clé de cryptage associée aux données en question. Dans le cas du Bitcoin, cela permet de connaître tout l’historique des transactions de la personne A lorsque celle-ci utilise sa clé de cryptage pour effectuer un paiement. Il est donc possible de savoir exactement quel montant de Bitcoin est présent sur son compte. Toutes ces informations, et plus encore, sont d’ailleurs disponibles dans le livre blanc écrit par le fameux Satoshi Nakamoto.


La folie du Bitcoin et de la Blockchain n’a pas de secret pour les étudiants de l’ETNA

La Blockchain devient-elle la valeur refuge de la crise Covid-19 ?

Vous l’avez compris : de par ces caractéristiques, la Blockchain a de quoi séduire. Grâce à des bases de données uniques et infalsifiables partagées ou échangées par ses utilisateurs sans organe de gestion centrale, la Blockchain vit en complète autonomie. C’est probablement la décentralisation des informations de cette technologie qui attire et qui permet au Bitcoin d’en profiter et de multiplier par neuf sa valeur en quelques mois.


La Blockchain, utile uniquement pour le bitcoin ?

Si le Bitcoin est une réelle vitrine pour la Blockchain, cette dernière peut évidemment être exploitée dans de nombreux autres domaines et registres : banque, assurance, immobilier, supply chain de multiples secteurs, santé et industrie pharmaceutique, vote…

On distinguera par exemple l’enseigne Wallmart qui, en Chine, se sert d’elle pour s’assurer de la traçabilité de ses produits alimentaires ou bien la start-up Everledger qui l’utilise pour certifier la provenance d’un diamant et identifier ses propriétaires. De nouvelles applications de cette technologie verront sans doute encore le jour à l’avenir et nul doute que les étudiants de l’ETNA ayant opté pour la spécialisation Ingénierie de la Blockchain seront au rendez-vous pour permettre leur déploiement !

Vous souhaitez en savoir plus sur la Blockchain et la révolution qu’elle suscite ? L’ETNA et le Groupe SII (Société pour l’informatique industrielle) ont créé une chaîne YouTube dédiée à ce thème passionnant. N’hésitez pas à y faire un tour et à vous y abonner.